Solution du rébus géant :
Chanson d'automne de Verlaine


Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon coeur
D'une langueur
Monotone
Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure
Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deça, delà
Pareil à la
Feuille morte.




Paul Verlaine - Document Wikimedia

Laisse angle O long
D violes onde
Loto noeud
B'laisse mont coeur
Dune langue heure
Mot note O noeud
Tousse u phoque an
é blé m'Caen
Sceau noeud l'Eure
Jeu "me sous Vi1"
D jours zan scie 1
Haie jeu pl'heure
é jeu Mans V

z'auvent
mauve é
Kim an porte
Deux ça, deux là
Pas ré ia la
F'oeil morte.
retour page solutions